Le CNJV pour quoi faire ?

Le jeu vidéo est une industrie jeune, mais pourtant déjà quinquagénaire ! Très dynamique, en France comme à l'étranger, cette industrie n'avait pas de mémoire à la hauteur de ce que représente cette nouvelle culture.

C'est la raison d'être du CNJV qui veut rassembler en son sein les collections industrielles et personnelles pour les préserver, les archiver, en faciliter l'étude et la valorisation. Il  s'agit de mieux comprendre les évolutions du secteur du jeu vidéo tant sur le plan technologique que celui de la créativité et du design, mais aussi de rentrer dans le détails des procédés et techniques qui ont permis de créer les jeux vidéos depuis les temps anciens de Pong jusqu'à la réalité virtuelle d'aujourd'hui. 

Bertrand Brocard

Président du CNJV

Interview réalisée par Emmanuel Forsans de l'AFJV (Mars 2017)

recueillir, préserver, archiver, les trésors du jeu vidéo



« Le logiciel on le garde ou on le jette ? »

« Le logiciel on le garde ou on le jette ? »

C'est le titre de la Jam session organisée le jeudi 23 mars 2017 à Paris par Inria-Alumni en partenariat avec la Société Informatique de France qui présente ainsi cette réunion :

"Le logiciel est une partie importante de l’informatique et du numérique. Il contient l’expression du savoir et de la connaissance pour l’informatique mais aussi pour l’ensemble des utilisateurs des outils du numérique.

Le logiciel comme les objets scientifiques et techniques ou les objets du quotidien, a une durée de vie limitée ; à chaque disparition c’est un peu de l’humanité et de savoir qui disparait.

Le conserver est donc un enjeu à la fois technique et épistémologique."

 

 

Lire la suite 0 commentaires

CatalogueS avec un S

photo du catalogue Innelec de 1987.

Les travaux d'inventaire des fonds du Conservatoire National du Jeu Vidéo - CNJV s'accélèrent avec l'arrivée d'Adrien notre stagiaire, tous les jours à l'oeuvre pour répertorier et explorer cette caverne d'Ali Baba ! Chaque jour apporte son lot de trouvailles et de pépites, dans tous les domaines.

Il croyait avoir terminé le recensement des livres mais hier c'est une nouvelle centaine d'ouvrages de tous ordres qui est apparue. Livres, manuels, rapports de stages, mémoires et... catalogues de distributeurs et éditeurs.

Des outils bien utiles pour répertorier la production française.

Comme ce deuxième catalogue Innelec, celui-ci de 1987.

0 commentaires

Ils nous soutiennent

Olivier Fontenay, Emmanuel Viau, Laurant Weill, Didier Chanfray, Eric Caen, Denis Thébaud, Benjamin Barbier...

Pour voir leurs témoignages, ça se passe ici...

Vous aussi soutenez le CNJV !